Gros Plan...

 
 
Image REF55

14/09/2014Réseau des Emetteurs Français - Section Meuse - REF55

L’association Réseau des Émetteurs Français a été fondée à Paris en avril 1925.
L'objet de l'association est de créer un lien amical entre les radioamateurs, les écouteurs des bandes radioamateurs ou toutes personnes s’intéressant aux activités radioamateurs et s’engageant à en respecter les règles.

Ref Union

REF 55L’émission d’amateur est une activité scientifique qui permet, à ceux qui la pratiquent, d’établir des liaisons hertziennes (radio) avec les radioamateurs du monde entier. Elle permet d’acquérir des connaissances techniques dans les domaines de la radio et de l’électronique et de développer des liens d’amitié entre amateurs de différents pays.

Depuis la première liaison transatlantique en 1923, le domaine des ondes dites "courtes" est devenu le siège d’une activité radio considérable, véritable enjeu économique.

Mais qui est le radioamateur ?

Le radioamateur est une personne qui a reçu l’autorisation officielle de communiquer, par radio, avec d’autres personnes, elles aussi légalement autorisées. Ces communications se font sur les bandes de fréquences allouées par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) au service radioamateur et au service radioamateur par satellite.
Le radioamateur pratique une activité à caractère technique ; ses compétences sont contrôlées et accessibles à toutes et à tous. L’administration de tutelle des services amateurs et amateurs par satellite, l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART), lui délivre un certificat d’opérateur radioamateur et lui attribue un indicatif.
Les radioamateurs disposent de bandes de fréquences harmonisées au plan international et réservées à leurs services.

Les indicatifs

En France métropolitaine, l’indicatif commence par le préfixe « F », suivi d’un chiffre et d’un suffixe de deux ou trois lettres. La licence pour les débutants comporte le chiffre « 0 » entre le préfixe et le suffixe (F0XYZ). Dans les départements et territoires d’outre-mer, une lettre supplémentaire, entre le « F » et le chiffre, précise la zone géographique d’où émet la station, par exemple : « FG » pour la Guadeloupe (FG1XY) ; « FR » pour la Réunion (FR1XY) ; « FO » pour la Polynésie Française (FO1XY) ; « FH » pour Mayotte ; « FJ » pour Saint-Barthélémy ; « FK » pour la Nouvelle Calédonie ; « FP » pour Saint-Pierre-et-Miquelon ; « FS » pour Saint-Martin ; « FT » pour les Territoires Antarctiques Français ; « FW » pour Wallis et Futuna ; « FY » pour la Guyane et « TK » pour la Corse.

Une activation, c’est quoi ?

Le radioamateur qui désire effectuer un contact commence par écouter la bande de fréquences qui lui semble la plus favorable à ce moment de la journée. Il choisit un point de la bande, non occupé, afin de ne pas gêner une communication qui y serait établie, demande si la fréquence est libre et lance son appel à tous.

Dès la liaison établie, les indicatifs sont échangés à l’aide d’un code international. Après les civilités d’usage, sont précisées la qualité et la force du signal reçu, ce qui permet d’optimiser les réglages. Puis le radioamateur donne son prénom et le lieu d’où il émet. La liaison se poursuit par la description du matériel utilisé, les conditions climatiques, facteurs importants dans la qualité de la transmission.

Il est à noter que, pour respecter la réglementation, seules les informations techniques concernant la radio sont échangées. Le radioamateur recherche, en premier, la qualité d’un contact humain, la performance technique en fonction de la position géographique et des moyens techniques utilisés.

Activation Fort de Troyon

Activation au Fort de Troyon en 2010

La liaison une fois terminée, les radioamateurs échangent une carte de confirmation du contact, appelée la « carte QSL », soit directement par la Poste, soit via le « service QSL » de l’association nationale des radioamateurs qui fera suivre. Certains réalisent des milliers de communications par an.
Ces cartes QSL leur permettent d’obtenir l’un des 6000 diplômes qui existent dans le monde. La carte QSL est la carte de visite du radioamateur. Aussi, chacun s’emploie-t-il à la personnaliser de la meilleure façon possible.

Le REF 55

L’association des radios amateurs de Meuse « REF 55 » est forte d’environ 75 membres, répartis sur le département et également sur des départements limitrophes.
Depuis plusieurs années, le REF 55 a choisi le thème des sites historiques d’où certains émettent s’ils y sont habilités.
En 2010, l’activation ou la réactivation d’un site de mémoire sur les bandes amateurs a été validée par la commission des diplômes des forts et châteaux de France. L’activation consiste à capter le message et à prouver qu’il a été capté. Pour être valide, l’activation demande à réaliser 100 contacts et de la réactivation de 50. Une carte QSL (carte de contacts) est envoyée aux demandeurs. Sur cette carte doit être indiqué :

- l’indicatif du radioamateur
- la fréquence
- le jour et l’heure de contact
- l’indicatif de la station contactée

En 2011, l'association réactivera ces lieux de mémoire à partir du 21 février 2011 sous l'indicatif TM95BV en tentant de réaliser des contacts avec des appareils reconstitués de l'époque : des emetteurs à étincelle sur batterie et récepteur à galène

Appareil Radio


TM95BV

Activation TM 95 BV en 2011

Activation 2011

Depuis 2011 et l'activation radio de la région de Verdun, REF 55 à prévu de décerner une attestation de participation au devoir de mémoire.
L'attestation comprend trois mentions :

- Bien : 7 forts, 2 villages détruits, 1 haut-lieu
- Très bien : 15 forts, 5 villages détruits, 2 hauts-lieux
- Remarquable : 20 forts, 7 villages détruits, 3 hauts-lieux

Copie d’une attestation de participation au devoir de mémoire

Revue de presse :

Est Républicain du 14 septembre 2014 : "Les radioamateurs meusiens en activation"
Est Républicain du 11 septembre 2014 : "Les radioamateurs entre amis"
Est Républicain du 11 septembre 2014 : "Les radioamateurs en concours"
Est Républicain du 20 septembre 2013 : "Pas de frontières pour les radioamateurs"
Est Républicain du 19 décembre 2011 : "Amateurs d'ondes" 
Est Républicain du 27 septembre 2011 : "Pas de frontière pour l'Histoire"
Est Républicain du 22 mars 2011 : "Les sites de mémoire à l'écoute"‏
Est Républicain de novembre 2010 : « Sur la fréquence des forts »

Contact :

Radios amateurs de Meuse
Ref 55
5 Avenue de Lorraine
Résidence Louis Best
55100 Verdun.
Président : Jean-Claude Munier (F4DDF)
Tél : 03 29 84 15 13
Mail : tetedemule@sfr.fr
Web : http://ed55.ref-union.org/

Par Jean-Bernard LAHAUSSE

Crédit Photo : © REF55

 

Acteurs

14/18 Meuse
19/04/2017 14/18 Meuse

Créée en 1995, elle a pour but de mettre en valeur les vestiges de 14/18 en Meuse.

Lire la suite...
Musée du cinéma et de la photographie
11/10/2017 Musée du cinéma et de la photographie

Musée

Lire la suite...
Réflexe Organisation
05/07/2017 Réflexe Organisation

Association

Lire la suite...
Musée Poincaré à Sampigny
27/07/2017 Musée Poincaré à Sampigny

Le musée départemental est installé au rez-de-chaussée de l’ancienne résidence d’été de Raymond Poincaré.

Lire la suite...