Zoom sur...

Image « Manger et boire durant la Grande Guerre »

01/09/2016« Manger et boire durant la Grande Guerre »

Du 25 juin au 31 octobre 2016, le Mémorial de Dormans présente une exposition consacrée au changement des habitudes alimentaires de la société européenne et à la transformation industrielle des aliments engendrés par la Grande Guerre.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale dans la Marne, cette exposition labellisée présente les thèmes évocateurs de la vie des soldats tels que les roulantes, les rations, la boisson et le rata, les approvisionnements, etc.

En première ligne, la faim et la soif dominent le quotidien du combattant autant que la peur et le manque de sommeil. La nourriture influe sur le moral et le ravitaillement n'est pas toujours bien assuré. Au repos, le combattant cherche à oublier sa misérable vie, notamment par la prise de repas améliorés avec les camarades de l'escouade.

Reconstitution

Reconstitution d'un foyer

La boîte de conserve sur le front de la Grande Guerre

D'origine britannique, la boîte de conserve en fer blanc apparaît dans la première moitié du XIXe siècle. Le seul inconvénient était que ces boîtes, aux parois épaisses, ne pouvaient s'ouvrir que très difficilement. L'utilisation de ce type de conditionnement, marginal à cette période, était destinée aux transports maritimes des vivres et la boîte de conserve offrait des garanties de durabilité intéressantes. Le combattant de la Grande Guerre va introduire la boîte de conserve dans la société avec un ustensile indissociable : l'ouvre-boîte, qui ne cessera d'évoluer pour plus de facilité d'ouverture. La possession par le combattant de boîtes de conserve permet de différer la prise d'aliments, ce qui n'est pas possible avec des vivres frais pour des questions pratiques et d'hygiène, voire de constituer une réserve alimentaire individuelle. Les boîtes de conserve sont consommées massivement et leurs « restes vidés et bosselés» jonchent le champ de bataille.

 

La moutarde, du pot en céramique au contenant en verre

Depuis les temps les plus reculés, la céramique constitue le plus vieux contenant alimentaire créé par l'homme. Cette tradition perdurera de manière générale jusqu'au début du XXe siècle, avant de diminuer peu à peu au profit de matériaux plus modernes.

En 1914, le combattant français emporte parfois dans son sac un pot en céramique épaisse contenant de la moutarde, mais sa consommation n'est pas comparable à celle de son adversaire. En Allemagne, la moutarde est un des condiments les plus consommés et durant tout le conflit chaque combattant allemand dispose d'une portion de moutarde et son contenant devient emblématique du conflit : le verre à moutarde. Ainsi elle est conditionnée dans des verres et parfois des tasses, dont les décors participent souvent à la diffusion d'idées patriotiques. Ces contenants peuvent ensuite être réutilisés en récipient par le combattant.

L'utilisation du verre comme contenant à moutarde est une pratique apparue à la fin du XIXe siècle qui perdure encore maintenant. Initialement conditionnée dans des pots de grès dont le système de fermeture n'était pas totalement hermétique, la moutarde avait tendance à perdre de sa qualité et de son acuité sous l'influence de la lumière et de l'oxygène. L'utilisation du verre, matériau plus neutre et aseptique, permet une meilleure conservation.

Il existe différents modèles de verres à moutarde aux contenances variables souvent décorés. Leur typologie précise reste encore à établir. On note par exemple la présence de verres de grande taille avec ou sans anse correspondant à des chopes, les verres de taille moyenne avec ou sans petit pied débordant, les verres de petite taille et les verres à pied de formes parfois ansés. Cette diversité est liée à la multiplicité des lieux de production.

Aujourd'hui les contenants en céramique sont la garantie d'une haute qualité du produit, tandis que le verre ou autres contenants de synthèse symbolisent la production de masse dite « industrielle ».

 

Verre

Verre à moutarde avec son couvercle

Contact et renseignements :
Mémorial des Batailles de la Marne - Dormans
Parc du Château
Avenue des victoires
51700 Dormans
Tél : 03.26.58.14.18
Site internet : www.memorialdormans14-18.com

Ouverture du Mémorial de Dormans :
Juin, juillet, août : 10h30 à 18h30
Septembre, octobre : 14h à 18h
Entrée libre

Crédits Photos : © Droits réservés

 

L’espace Grande Guerre

Pass Lorraine 2019
18/05/2019 Pass Lorraine 2019

Pass touristique

Lire la suite...
Les églises et la guerre 14-18
08/03/2019 Les églises et la guerre 14-18

Exposition

Lire la suite...
Les décorations françaises
08/04/2019 Les décorations françaises

Article

Lire la suite...
Les troupes indiennes en France en 1914
16/04/2019 Les troupes indiennes en France en 1914

Activités

Lire la suite...