Lieux et visites

Image Hattonchâtel

07/03/2013Hattonchâtel ou la bienfaisance de Belle Skinner

Lieu du Mois – Mars 2013 

Hattonchâtel ou la bienfaisance de Belle Skinner 

« Alors je vais reconstruire ce qu’il y a de ça ! » C’est dans ces termes en 1918 que Belle Skinner, émue par les destructions d’Hattonchâtel, s’est chargée de redonner vie à ce petit village.

Hattonchâtel

Un village dévasté par la Grande Guerre

Village des Hauts-de-Meuse dominant la plaine de la Woëvre, Hattonchâtel doit son nom à l’évêque de Verdun, Hatton, qui au IXème siècle y implante sa résidence principale en construisant un château fort. Celui-ci deviendra au Moyen-âge, la première forteresse de l’Evêché de Verdun.

Belle Skinner à Hattonchâtel en 1918Subissant au XVIIème siècle un siège des troupes de la couronne suédoise lors de la guerre de 30 ans, le village est saccagé et brûlé par les envahisseurs.

Belle Skinner à Hattonchâtel après l’armistice de 1918

Hattonchâtel subit ensuite les assauts de la Première Guerre mondiale en se retrouvant dans le saillant de Saint-Mihiel. Les destructions dues aux intenses bombardements sont énormes. Bombardé et pris par les Allemands, le village n’est plus qu’un amas de pierres et de cendres lors de sa reprise par les troupes américaines en 1918.

En 1919, lors d’une visite sur les terres dévastées meusiennes, Miss Belle Skinner, une richissime américaine, tombe amoureuse du village de la Woëvre dont la totalité des infrastructures sont détruites. Elle adopte Hattonchâtel et décide d’aider la population à reprendre domicile dans le village.

Miss Belle Skinner, une femme engagée

Belle SkinnerMiss Belle Skinner, de son vrai nom Ruth Isabel Skinner, est née le 30 avril 1866 dans une ville du Massachusetts (Etats-Unis) qui portait le nom de sa famille fortunée : Skinnerville. Son père possédait une importante usine de soie « Skinner & Sons », fabrication de velours et de soie de renom.

Ruth Isabel Skinner dit Belle Skinner

Poussée par son père, Belle Skinner est diplômée de l’Université de Vassar College à Poughkeepsie. Après ses études, elle voyage énormément et séjourne pendant un an en France.

A la mort de son père en février 1902, Belle Skinner et sa sœur Katherine ouvrent le « Coffee House Skinner » à Holyoke (Massachusetts), un centre de loisirs pour femmes. Dans cet établissement de nombreux cours sont donnés : cuisine, couture, bonne conduite, musique, art et lecture.

Lorsque la guerre éclate, Belle Skinner est une des premières à venir en aide au redressement économique de la Belgique et de la France en distribuant en 1917 des dons collectés aux Etats-Unis.

Au lendemain de la guerre, Belle Skinner, après un séjour dans les régions dévastées de l’Est de la France en 1919, décide de venir en aide au village d’Hattonchâtel. Elle invite, en octobre 1919 à Holyoke, tous les riches américains à adopter également un village français détruit. Holyoke deviendra la première ville à adopter une ville française : Apremont-la-Forêt. Elle devient présidente du Comité Américain des Villages Libérés, un organisme d’aide à la reconstruction des villages dévastés de l’Est de la France.

Hattonchâtel et sa bienfaitrice Belle Skinner

Pour relever les ruines du village, Belle Skinner n’hésite pas à engager sa fortune personnelle avec plus d’un million de dollars. Elle obtient également la prise en charge de la population exilée et dispersée d’Hattonchâtel par l’Etat français.

Son action permet la reconstruction de la mairie-école par l’architecte américain Sanford, du lavoir inspiré par l’architecture japonaise et des réseaux électriques. Elle oeuvre également à la construction d’un château d’eau qui permet aux habitants dès 1920 de bénéficier de l’eau courante.

Monument aux morts à HattonchâtelL’érection du monument aux morts est aussi en grande partie financée par Belle Skinner. Représentant une paysanne, il est l’œuvre d'Ernest Nivet (1871-1948).

Monument aux morts d’Hattonchâtel

L’église collégiale Saint-Maur et le cloître endommagés par les bombardements sont restaurés dès 1920. Le château, dont les caves ont servi d’abri, est quant à lui reconstruit entre 1923 et 1928 par l’architecte normand Henri Jacquelin dans le style « troubadour » du XVème siècle.

Outre la reconstruction totale du village, Belle Skinner, surnommée « Marraine », donne également vivres et vêtements aux habitants. Pendant ses séjours, elle prend domicile dans la maison du curé de la paroisse en attendant que le château soit restauré.

Lors de l’inauguration de la mairie-école le 15 septembre 1923, une plaque est apposée sur la mairie du village. Elle représente le profil de Belle Skinner entre le lavoir et le village en ruines.

En reconnaissance de ses efforts, elle reçoit des mains du président Millerand la médaille d’or de la reconnaissance française en 1919 pour son aide apportée aux réfugiés de guerre. Elle devient également la première femme américaine à recevoir la croix de chevalier de la Légion d’Honneur en décembre 1920.

Plaque Miss Skinner

Plaque apposée sur le mur de la mairie du village
"Hattonchâtel reconnaissan à sa bienfaitrice Miss Belle Skinner de Holyoke, Massachusetts, Etats-Unis"

Souffrant de récurrents problèmes de santé, Belle Skinner décède d’une pneumonie le 8 avril 1928 à Paris.

Château de Belle Skinner

Hattonchâtel a tenu à rendre hommage à sa bonne fée en apposant le 1er août 1928 une plaque près du monument aux morts portant l’inscription : « A la regrettée Miss Belle Skinner, leur si bonne marraine, leur si généreuse bienfaitrice, les habitants de Hattonchâtel vouent une éternelle reconnaissance ». En 1933, le frère de Belle Skinner céde le château, lieu où elle n’aura jamais vécu, au syndicat ecclésiastique de Verdun, présidé par Monseigneur Ginisty.

Remerciements :

Pauline BRETON

Revue de presse :

Est Républicain du 15 juillet 2013 : "Hattonchatel : un arbre de 200 ans en feu"

Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Février 2013 Avril 2013

PC de Driant

Lieu

du

Mois

Poilu's Music Hall 

PC de Driant Poilu's Music Hall
Champ de bataille
de Verdun
 Arrière-front
français

Crédit Photos : Vue du village d’Hattonchâtel - © Jean-Luc KALUZKO 
Belle Skinner à Hattonchâtel / Belle Skinner - © Wistariahurst Museum, Holyoke, MA
Monument aux morts d’Hattonchâtel / Plaque Miss Skinner / Château d’Hattonchâtel - © DR

 

Lieux et visites

Le manège du quartier d’Anthouard
05/10/2018 Le manège du quartier d’Anthouard

Lieu

Lire la suite...
Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Cimetière américain Meuse-Argonne
09/05/2018 Cimetière américain Meuse-Argonne

Lieu de mémoire

Lire la suite...