Lieux et visites

Image Herbeuville et sa brigade de gendarmerie

04/08/2015Herbeuville et sa brigade de gendarmerie

Lieu du Mois – Août 2015 

Herbeuville et sa brigade de gendarmerie 

A la veille de la guerre, la gendarmerie départementale est organisée en compagnies, arrondissements et brigades. Chaque compagnie, commandée par un chef d’escadron, a pour champ d’action le département et couvre trois à quatre arrondissements, chacun comptant une dizaine de brigades. Les compagnies sont administrées par des légions de gendarmerie, unités de commandement et de gestion dont le niveau est celui du corps.

Au cours du mois de juillet 1914, alors que le début du conflit approche, la gendarmerie au plus près des frontières est au cœur de l’action. Par diplomatie, le gouvernement français décide que les troupes de couverture demeurent en retrait de 10 km des frontières. Les gendarmes, restant à leurs postes, sont alors les seuls militaires à occuper le « no man’s land » et deviennent des sentinelles avancées chargées de renseigner les autorités sur les préparatifs et les mouvements ennemis.

Les brigades de gendarmerie de Fresnes-en-Woëvre et d’Herbeuville

Situées devant Verdun, les brigades de Fresnes-en-Woëvre et d’Herbeuville doivent surveiller les mouvements et évacuer les réfugiés hors de la zone des combats.

Gendarmerie Herbeuville

Herbeuville - La Gendarmerie

A la déclaration de guerre d’août 1914, une brigade de gendarmerie est installée dans le village d’Herbeuville. Elle est composée du brigadier Schimberg, commandant de brigade, et des gendarmes Royer, Champitiaux et Brunet. Une autre brigade est stationnée à Fresnes-en-Woëvre. Ces deux brigades appartiennent à la 6ème légion de gendarmerie.

Pendant plus de quinze jours, avec un brigadier et trois gendarmes, la brigade d’Herbeuville défend le village et ses résidants contre des patrouilles allemandes. Face à cette résistance des gendarmes, les troupes ennemies bombardent le village.

Le 9 septembre 1914, la brigade de Fresnes-en-Woëvre s’empare d’un véhicule et met hors de combat ses occupants. Poursuivis par des cavaliers allemands, les gendarmes de Fresnes s’échappent avec le véhicule contenant des correspondances et des renseignements sur dispositif ennemi et ses intentions.

Herbeuville et sa brigade de gendarmerie

Herbeuville - La Gendarmerie

Pour ces deux faits d’arme, le brigadier Faucheu, commandant la brigade de Fresnes, et le brigadier Schimberg, commandant la brigade d’Herbeuville, sont décorés de la médaille militaire.

Les deux brigadiers ainsi que les gendarmes Salomon, Lenoir et Metens, de la brigade de Fresnes, Royer, Champitiaux, et Brunet, de la brigade d’Herbeuville, sont cités à l’ordre de l’armée. Les brigades de gendarmerie de Fresnes-en-Woëvre et d’Herbeuville sont décorées de la croix de guerre avec étoile de vermeil pour leur courage, leur sang-froid et leur détermination. Elles sont les seules, en France, à avoir reçu cette décoration.

Herbeuville pendant la Grande Guerre : 4 ans d’occupation allemande

Le 21 septembre 1914, les troupes allemandes envahissent le village d’Herbeuville, situé dans le canton de Fresnes-en-Woëvre. Le lendemain, une partie des habitants de la commune sont emmenés au camp d’Amberg en Allemagne. Rapidement, les unités allemandes y installent un hôpital. Une plaque rappelle la présence de l’ancien édifice aujourd’hui disparu.

Herbeuville

Soldats allemands à Herbeuville

L’église Sainte-Vanne est partiellement détruite durant la Grande Guerre. Elle est reconstruite en 1927 et bénie en 1928, le baptême des deux cloches date de 1936. Dans l’église actuelle, on peut admirer une clef de voûte de l’ancien édifice et une statue de Sainte-Barbe provenant de l’ancienne chapelle.

A la fin de la guerre, le village est entièrement détruit. Sa reconstruction commence en 1922. En attendant la fin des travaux, les habitants, de retour sur leurs terres, sont logés dans des baraquements de type Adrian.

Juin/Juillet 2015 Septembre 2015

Kaiser-tunnel 

Lieu

du

Mois

Gobessart

Kaiser-tunnel Cimetière allemand
de Gobessart 
Argonne 

Saillant de
Saint-Mihiel 

Crédit Photo : © Droits réservés

 

Lieux et visites

Terrain d'aviation d'Amanty
23/05/2017 Terrain d'aviation d'Amanty

Lieu

Lire la suite...
Le fort de Landrecourt
05/07/2017 Le fort de Landrecourt

Monument

Lire la suite...
Hôpital militaire, Deuxnouds-devant-Beauzée
05/07/2017 Hôpital militaire, Deuxnouds-devant-Beauzée

Lieu

Lire la suite...
Visites estivales cimetière Meuse-Argonne
01/07/2017 Visites estivales cimetière Meuse-Argonne

Visites

Lire la suite...