Lieux et visites

Image La cote du Poivre

11/04/2014La cote du Poivre, lieu de la première citation du 173e RI

Lieu du Mois - Avril 2014 

La cote du Poivre, lieu de la première citation du 173e RI 

Fin 1916 : La reconquête du terrain commence à Verdun 

Suite aux échecs de ses tentatives de percées de juillet 1916, l'armée allemande voit ses ambitions sur Verdun anéanties. Devant ce constat, le généralissime Joffre demande le 13 septembre 1916 aux généraux Nivelle, Mangin et Pétain d'établir un plan de reconquête des forts et des points stratégiques du champ de bataille.

Reprise du Fort de Douaumont par l'infanterie française, 1916 par Henri CHARTIER

Reprise du Fort de Douaumont par l'infanterie française, 1916 par Henri CHARTIER

Le renfort de l'artillerie lourde permet à l'armée française d'ouvrir un chemin à l'infanterie grâce à la tactique du barrage roulant. Le 24 octobre 1916, le fort de Douaumont est repris par les troupes du Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc. Les soldats allemands ayant commencé l'évacuation de la place forte, les troupes françaises mettent fin à huit mois d'occupation ennemie.

Le 2 novembre 1916, le fort de Vaux est repris. Même si l'armée française continue de reprendre du terrain, elle rencontre des difficultés à déloger les Allemands des ravins et des points d'observation comme la cote du Poivre.

Général Mangin - Le Miroir dimanche 5 novembre 1916Des positions sont jugées impératives pour contrôler le secteur reconquis. Et, fin novembre, une nouvelle offensive est prévue et confiée au général Mangin. Cinq divisions sont constituées pour réaliser cette opération. Deux divisions déjà présentes pour l’offensive d’octobre, sont chargées de la reprise du secteur de Louvemont.

Général Mangin - Le Miroir dimanche 5 novembre 1916

La 126e Division d'Infanterie du général Muteau, composée des 55e, 112e, 173e et 255e R.I., est chargée de reprendre le village de Vacherauville et la cote du Poivre.

La 38e D.I., avec le 8e Régiment de Tirailleurs, le 4e Régiment de Zouaves, le 4e Régiment Mixte de Zouaves et de Tirailleurs et le Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc, a pour mission d'atteindre les cotes 342 et 378, ainsi que le village de Louvemont.

Cette opération s'avère délicate du fait de l'important dispositif défensif organisé par les troupes allemandes. Les préparatifs s'achèvent début décembre sous un temps exécrable qui ne permet aucune offensive pour le moment.

15 décembre 1916 : première citation pour le 173e RI

Le 11 décembre 1916, le général Mangin décide de lancer la préparation d'artillerie après un repérage aérien. Les positions allemandes sont écrasées sous le pilonnage massif français.

Cote du Poivre et route de Louvemont

Cote du Poivre et route de Louvemont

Jusqu'au 15 décembre, les obus s'abattent et causent d'importants dégâts dans les lignes allemandes. A 10h, les fantassins français sortent des tranchées et attaquent les positions ennemies.

La 126e DI (55e, 112e, 173e et 255e R.I.) charge avec élan et détermination. Les combattants français gravissent les pentes de l’éminence et chassent la garnison allemande de son sommet. Plusieurs soldats allemands sont faits prisonniers. Le village de Vacherauville est également nettoyé. Les objectifs de la 126e DI sont atteints rapidement.

3e bataillon du 173e RI en octobre 1918

3e bataillon du 173e RI en octobre 1918

De son côté, la 38e DI connaît une résistance entre la cote du Poivre et la bois d'Haudromont. Les mitrailleuses allemandes arrosent d'un feu nourri les vagues françaises. Après une attaque violente et meurtrière, la 38e DI parvient à assiéger les positions ennemies. Les cotes 342 et 378 ainsi que le village de Louvemont sont repris.

Pour leur participation à ce haut fait, les hommes du colonel Bizard, commandant du 173e RI, décrochent une élogieuse citation à l’ordre de l’armée : « Sous le commandement du colonel BIZARD, a atteint d'un seul élan le sommet de la côte du Poivre (cote 342), fortement organisé et tenu par l'ennemi. Son objectif atteint a poursuivi sa marche en avant, nettoyant les abris, détruisant onze canons, ramenant plus de 600 prisonniers et plusieurs mitrailleuses. »

Le 21 décembre, le 173e RI est relevé sur la cote du Poivre par le 12e Régiment d'Infanterie. Acheminé par camions dans la région d’Erize-Saint-Dizier et Rosières-devant-Bar, il y stationne jusqu'au 15 janvier avant de revenir une nouvelle fois à Verdun.

Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Mars 2014 Mai 2014

Bois de Mort-Mare

Lieu

du

Mois

Notre-Dame de Bar-le-Duc

Bois de
Mort-Mare 
 Notre-Dame
de Bar-le-Duc
Saillant de
Saint-Mihiel
 Arrière-front
français

Crédits Photos : Reprise du Fort de Douaumont par l'infanterie française, 1916 par Henri CHARTIER - © Droits réservés Général Mangin - © Le Miroir dimanche 5 novembre 1916
Cote du Poivre et route de Louvemont - © Collection privée
3e bataillon du 173e RI en octobre 1918 - © http://jlvlino.free.fr/

 

Lieux et visites

Willkommen in Fort Douaumont
21/03/2013 Willkommen in Fort Douaumont

Dauer des Besuches : etwa 45 Minuten.

Lire la suite...
Welcome to Fort Douaumont
21/01/2020 Welcome to Fort Douaumont

Duration : 45 minutes.

Lire la suite...
Welcome to Fort Vaux
21/01/2020 Welcome to Fort Vaux

Visite

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
21/01/2020 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture

Lire la suite...