Lieux et visites

Image Le bois de Mort-Mare

06/03/2014Le bois de Mort-Mare, théâtre d’un drame de la justice militaire

Lieu du Mois – Mars 2014 

Le bois de Mort-Mare, théâtre d’un drame de la justice militaire 

Le 63e R.I. dans les combats du bois de Mort-Mare 

Situé non loin de la frontière allemande, au carrefour des routes entre Saint-Mihiel et Pont-à-Mousson, le village de Flirey devient dès les premiers mois de la guerre une position stratégique.

Eglise de Flirey en ruines

Eglise en ruines de Flirey

En septembre 1914, de violents combats se déroulent dans la région du Bois-le-Prêtre. Flirey est une cible privilégiée du pilonnage de l’artillerie allemande. La ligne de front, longue de 16 kilomètres, s'étend entre Flirey et Apremont.

Les Allemands organisent leur ligne de défense à la lisière du Bois de Mort-Mare, tout proche du village.

 

Bois de Mort-Mare

Bois de Mort-Mare

A partir d’avril 1915, le 63ème Régiment d’Infanterie de Limoges (Limousin) prend en charge la défense du secteur de Regniéville-en-Haye entre le Bois-le-Prêtre et le bois de Mort-Mare. En avril 1915, plusieurs assauts français se soldent par des échecs sanglants. Suite à ce désastre, le secteur connaîtra jusqu’à juin 1918 peu d’opérations françaises d’envergure. Les attaques en surface laissent place à la guerre souterraine, notamment de mines.

Le régiment limousin s’illustre jusqu’en juin 1915 dans ce secteur. Positionné devant le bois de Mort-Mare, face à la crête tenue par les troupes allemandes, il tient la ligne de défense en direction de Toul et de Verdun au prix de pertes humaines considérables.

La défense de Flirey compte parmi les combats les plus pénibles et les plus meurtriers du Saillant de Saint-Mihiel. La souffrance des poilus y atteint un sommet au point que des mutineries éclatent.

L’épisode tragique du 19 avril 1915

Conseil de guerreLe 19 avril 1915, une attaque est programmée à Mort-Mare afin d’enlever une tranchée encore occupée par les troupes ennemies.

Photographie d'un conseil de guerre en 1917 dans une église de la Meuse

Cette offensive doit permettre de prendre entièrement la première ligne allemande. Tiré au sort, le 2ème bataillon du 63e RI doit mener la charge, malgré son épuisement extrême.

Au signal de l’assaut, la 5ème compagnie du 2ème bataillon du 63e RI forte de plus de 250 hommes refuse de suivre son capitaine et de quitter la tranchée.

Devant ce refus collectif d’obéissance, le général Delétoile, commandant le 31ème corps d’armée, ordonne que tous les soldats soient jugés par une cour martiale pour délit de lâcheté.

Cliché pris par Jean Combier le 20 avril 1915 à FlireyUn conseil de guerre spécial est constitué devant lequel comparaissent finalement, dès le 19 avril, cinq hommes : deux caporaux et trois soldats.

Cliché pris par Jean Combier le 20 avril 1915 à Flirey

Deux hommes sont tirés au sort dont le soldat François Fontanaud. Les trois autres, le caporal Antoine Morange, les soldats Félix Baudy et Henri Prébost sont désignés par leurs supérieurs en raison de leur appartenance syndicale à la CGT (Confédération Générale du Travail).

Le 20 avril 1915, quatre des cinq inculpés sont fusillés à la lisière d’un bois de Manonville, proche de Flirey.

Les fusillés pour l'exemple de Flirey s'ajoutent à ceux de Vingré, Fontenoy, Fleury, Mouilly, Montauville, Souain, ...

La sépulture de Félix Baudy se situe dans le cimetière communal de Royère-de-Vassivière où une plaque y est posée avec cette inscription :

« Syndicat des maçons et aides
de Lyon et banlieue

Les maçons et aides de Lyon et banlieue 

à leur ami Baudy
fusillé innocent le 20 avril 1915 à Flirey

Maudite soit la guerre
Maudits soient ses bourreaux
Baudy n'est pas un lâche
Mais un martyr ».

Stèle de Baudy

La stèle sur la tombe de Félix Baudy à Royère

Félix Baudy et ses trois compagnons de malheur sont réhabilités en juin 1934.

Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Février 2014 Avril 2014

Poudrière de Fleury

Lieu

du

Mois

La cote du Poivre

Poudrière de
Fleury 
 Cote du
Poivre 
Champ de bataille
de Verdun
 Champ de bataille
de Verdun

Crédits Photos : Eglise en ruines de Flirey - © http://jmpicquart.pagesperso-orange.fr/
Bois de Mort-Mare - © http://actualites-grande-guerre.blogspot.fr/
Photographie d'un conseil de guerre en 1917 dans une église de la Meuse - © Journal L'Illustration du 6 octobre 1917
Cliché pris Jean Combier le 20 avril 1915 à Flirey - © in Regard de soldat : La Grande Guerre vue par l'artilleur Jean Combier
Stèle Félix Baudy - © Commune de Royère-de-Vassivière

 

Lieux et visites

Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...
Le manège du quartier d’Anthouard
05/10/2018 Le manège du quartier d’Anthouard

Lieu

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Le monument des ânes de Belleville-sur-Meuse
21/06/2018 Le monument des ânes de Belleville-sur-Meuse

Cette croix est située sur un chemin allant de Belleville à Fleury.

Lire la suite...