Lieux et visites

Image Le fort de Landrecourt

05/07/2017Le fort de Landrecourt

1 - L'histoire du fort

Le fort de Landrecourt est construit entre 1883 et 1886, au sud-ouest de la ville de Verdun à 330 mètres d'altitude.

Sa construction s'achève après la « crise de l'obus torpille » de 1885, ce qui le rend obsolète alors qu'il est flambant neuf.

Il est sans cesse modernisé entre 1890 et 1910 :

Construction d'un casernement en béton spécial à l'épreuve des bombardements entre l'entrée principale et le saillant. Il comporte cependant des problèmes d'humidité récurrents, ce qui le rend peu habitable.

Construction d'une tourelle de 75 R05, de deux tourelles de mitrailleuses, remplacement des caponnières par des coffres simples et construction d'une casemate de Bourges.

Le fort se situe à l'opposé des combats, il n'est pas touché par les conflits.

Après-guerre, le fort reste militaire, et en 1940 il est pris comme le reste de la place par les Allemands.

De nos jours, le fort reste un terrain militaire, il est fermé et interdit d'accès.

2 - La crise de « l'obus torpille »

Avec l'apparition de l'obus à mitraille ou le schrapnel, dont le détonateur était réglé pour le faire exploser en l'air en pulvérisant des billes, l'artillerie à l'air libre, n'est plus à l'abri.


1884, l'ingénieur Vielle découvre du coton-poudre gélatinisé, c'est à dire "la poudre sans fumée". Cet explosif sera utilisé comme charge propulsive, débarrassant chaque tir d'artillerie de son nuage de fumée. Les fortifications statiques, dont la position est connue, vont devenir de véritable "nids à obus", car elles ne pourront plus neutraliser efficacement une artillerie de campagne devenue difficile à localiser.


1885, l'ingénieur Français Eugène Turpin découvre un nouvel explosif: l'acide picrite ou "la mélinite" qui surpasse en puissance l'ancienne poudre noire et qui sera utilisé pour la charge détonante des obus. Cette découverte va permettre d'augmenter la portée des canons ainsi que l'effet destructeur du projectile.

 

Source : www.memoire-et-fortifications.fr

 

 

Lieux et visites

Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...
Le manège du quartier d’Anthouard
05/10/2018 Le manège du quartier d’Anthouard

Lieu

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Le monument des ânes de Belleville-sur-Meuse
21/06/2018 Le monument des ânes de Belleville-sur-Meuse

Cette croix est située sur un chemin allant de Belleville à Fleury.

Lire la suite...