Lieux et visites

Image Le Fort de Liouville

19/09/2014Le Fort de Liouville

Lieu du Mois - Septembre 2014 

Le Fort de Liouville 

Début septembre 2014, la V. Armee du Kronprinz tente de prendre la place forte de Verdun en tenaille par l'est et par l'ouest. Lors de cette manoeuvre, les troupes allemandes réussissent une percée de plus de 20 kilomètres dans le dispositif défensif français avant d'être stoppés par la résistance des forts de la plaine de la Woëvre.

Tourelle de 155 mm du Fort de Liouville endommagée durant le bombardement allemand

Tourelle de 155 mm du Fort de Liouville endommagée durant le bombardement allemand

Le fort de Liouville, un maillon de la ceinture fortifiée Toul-Verdun

Entrée du Fort de LiouvilleConstruit à 380 mètres d'altitude au dessus du village de Liouville entre 1876 et 1878, le fort est situé sur la rive droite de la Meuse.

Entrée du Fort de Liouville

Son armement est renforcé par deux batteries d'artillerie annexe et par une batterie à Saint-Agnant-sous-les-Cotes.

Ce fort fait partie de la ligne de défense entre Toul et Verdun, imaginée par le général Seré de Rivières. Il domine la plaine de la Woëvre et contrôle l'accès des vallées de Marbotte et de Boncourt ainsi que les voies de communication vers Saint-Mihiel.

De 1878 à 1910, le fort de Liouville connaît de multiples modernisations avec l'installation de canons extérieurs et de tourelles blindées de 75 mm et de 155 mm. Une entrée de guerre, trois observatoires cuirassés, des magasins sous roc ainsi que des coffres de contre-escarpe sont également construits.

A la mobilisation, il est le seul ouvrage des Hauts-de-Meuse à avoir connu des renforcements sur ses installations d’origine. En septembre 1914, la garnison du fort, commandée par le gouverneur Laugery, compte 703 hommes issus du 166ème Régiment d’Infanterie et du 5ème Régiment d’Artillerie à Pied ainsi que quelques télégraphistes, forestiers et infirmiers.

S’ensevelir sous les ruines du fort plutôt que de se rendre

A partir du mois de septembre 1914, la tâche qui incombe au fort de Liouville est de stopper le plus longtemps possible l'invasion ennemie.

Cour N°1 du fort

Cour intérieure du fort

Dès le 22 septembre 1914, la garnison ouvre le feu sur des troupes allemandes du V. Armee-Korps du général von Strantz dans le secteur de Varnéville. Le lendemain, les mêmes positions allemandes sont visées et la réplique allemande ne se fait pas attendre. Des obus viennent s'abattre sur le fort. La garnison compte ses premiers morts et la batterie de Saint-Agnant est évacuée.

Appuyé par le fort de Gironville, le fort de Liouville ouvre de nouveau le feu sur les troupes ennemies. Jusqu'au 29 septembre, la garnison subit un bombardement intensif et le fort connaît de nombreux dégâts. La tourelle Mangin est même mise hors de combat le 27 septembre par le pilonnage allemand.

Devant ce constat, le gouverneur Laugery ordonne le 30 septembre qu’une partie de la garnison soit évacuée. Jusqu'au 16 octobre 1914, le fort de Liouville est bombardé.

Pourtant, la puissance de feu des troupes allemandes et les importants dégâts causés au fort ne font pas tomber l'ouvrage où le drapeau français flottera tout au long de la Grande Guerre.

Jusqu'à la fin de la guerre, le fort restera faiblement occupé par l'armée française. Il sert d'observatoire face aux lignes allemandes et de lieu de repos pour les régiments sortant de l'enfer des combats.

ASFLEn septembre 1918, sa tourelle de 75 ouvre le feu et appuie l'offensive franco-américaine sur le saillant de Saint-Mihiel.

Depuis 1988, l'Association pour la Sauvegarde du Fort de Liouville a entrepris des travaux de réhabilitation du site. Durant l’année, l’association organise des visites du fort.

Contact :

Association pour la Sauvegarde du Fort de Liouville (ASFL)
Mairie de Marbotte
55300 MARBOTTE
Tél. : 03.29.90.70.20
Mail : fortdeliouville@laposte.net
Web : www.fortdeliouville.canalblog.com

Revue de presse :

Est Républicain du 19 août 2014 : "Toujours plus fort"

Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Août 2014 Octobre 2014

La préfecture de la Meuse à Bar-le-Duc

Lieu

du

Mois

Senon

Préfecture de
la Meuse
 Vicus gallo-
romain de Senon 
Arrière-front
français
 Arrière-front
Allemand

Crédits Photos : Entrée du Fort - © Julie Vaubourg
Tourelle de 155 mm du Fort de Liouville - © Michael St. Maur Sheil
Cour N°1 du fort - © Les Trotte-Voyottes
Logo ASFL - © ASFL

 

Lieux et visites

Willkommen in Fort Douaumont
21/03/2013 Willkommen in Fort Douaumont

Dauer des Besuches : etwa 45 Minuten.

Lire la suite...
Welcome to Fort Douaumont
21/01/2020 Welcome to Fort Douaumont

Duration : 45 minutes.

Lire la suite...
Welcome to Fort Vaux
21/01/2020 Welcome to Fort Vaux

Visite

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
21/01/2020 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture

Lire la suite...