Lieux et visites

Image La gare de Verdun

07/11/2012Lieu du Mois - Novembre 2012 - La gare de Verdun, œuvre du plus célèbre architecte français, au service du plus célèbre des soldats français

Lieu du Mois - Novembre 2012

La gare de Verdun, œuvre du plus célèbre architecte français, au service du plus célèbre des soldats français

« Le cortège se dirigea ensuite à la gare et à 16 heures, tandis que les clairons sonnaient aux champs et les cloches à toute volée, le train emmenant les restes du Poilu de France partait pour Paris. Les cloches sonnent maintenant. Le canon tonne. Le soleil luit sur les glacis de la Citadelle grise et sur Verdun meurtrie. »

L’éclaireur de l’Est - 11 novembre 1920

Gare de Verdun

Victime d’aménagements et de travaux de réfections malencontreux, la gare de Verdun pourrait passer inaperçue ou pire faire une impression négative au commun des visiteurs. Pourtant, lorsque l’on s’en approche, on découvre une importante structure métallique faite de poutres et de rails puissants. Un nom vient immédiatement à l’esprit, celui de l’architecte Gustave Eiffel, impression confirmée par la plaque de marbre apposée sur la façade du bâtiment. En 1868, date de la construction de la gare, Eiffel n’a pas encore connu le triomphe de la tour de l’exposition universelle de Paris, mais à 36 ans est déjà un architecte et entrepreneur reconnu à travers l’hexagone et au-delà.

Plaque EiffelConsécutivement à la défaite de 1870, Verdun devient une sentinelle fortifiée sur la nouvelle frontière. Le chemin de fer ayant largement fait la preuve de son utilité militaire, la gare de Verdun devient un point d’intérêt stratégique pour l’acheminement des hommes et du matériel. En 1914, ses vastes espaces couverts sont rapidement transformés en un Hôpital ordinaire d’où des milliers de blessés furent évacués vers l’intérieur du territoire. Cette activité se poursuit jusqu’à la bataille de Verdun, déclenchée en février 1916. Les voies ferrées à écartement normal étant interrompues soit par le feu de l’artillerie allemande soit par l’occupation d’une portion de la voie, la gare ne joue aucun rôle dans l’alimentation de la défense française.

Dans l’immédiat après-guerre, elle accueille toutes les grandes personnalités du monde qui, venant de Paris, se rendent en visite officielle ou officieuse dans la ville martyr de Verdun. La gare est surtout célébrée pour être celle de départ du train qui emmena, le 10 novembre 1920 à 16 heures, le Soldat Inconnu rejoindre son ultime demeure sous l’Arc de Triomphe. Enfin, il est à noter que la place immédiatement en face de l’édifice est baptisée du nom d’un autre illustre soldat de la Grande Guerre : Maurice Genevoix.

Plaque Genevoix

Revue de presse :

Est Républicain du 7 janvier 2014 : "La gare se refait une beauté pour le Centenaire"
Est Républicain du 7 janvier 2014 : "La gare du Centenaire"

Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Octobre 2012 Décembre 2012/
Janvier 2013
 

QG de Souilly

Lieu

du

Mois

Plateau de Bolante

QG de Souilly Plateau de
Bolante
 
Arrière-front
français
 Argonne

Crédit Photo : © Mission Histoire

 

Lieux et visites

Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...
Le manège du quartier d’Anthouard
05/10/2018 Le manège du quartier d’Anthouard

Lieu

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Le monument des ânes de Belleville-sur-Meuse
21/06/2018 Le monument des ânes de Belleville-sur-Meuse

Cette croix est située sur un chemin allant de Belleville à Fleury.

Lire la suite...