Lieux et visites

Image OSSUAIRE DE LA GRUERIE

01/03/2011Monument du Mois - Mars 2011 - OSSUAIRE DE LA GRUERIE

Monument du Mois - Mars 2011 

Monument ossuaire de la Gruerie à Vienne-le-Château  

Il s'agit d'un ossuaire de 850 m3 créé en 1923 pour recueillir les restes d'environ 10 000 soldats non identifiés provenant du Bois de la Gruerie. Le monument porte comme seule mention « Aux Morts de la Gruerie 1914-1918». La cérémonie d'inauguration a eu lieu le 7 juillet 1929.

Ossuaire de la Gruerie

Au centre d'un mur en pierre de taille lisse se dresse uns victoire sculptée. Elle est enchâssée en haut-relief à l'intérieur d'une niche recouverte de palmes. Drapée à l'antique et droite comme une khorè grecque, elle prend le visage d'une Marianne coiffée du bonnet phrygien. Ses ailes sont repliées dans le dos, une main présente la flamme du souvenir et un bras levé à l'horizontale indique la sépulture collective des morts.

En sous-sol, une galerie entre les fosses abrite des plaques dédiées aux morts par des familles de disparus.

L'ossuaire fait face au cimetière de Saint-Thomas.

Necropole Vienne

Le sculpteur

A dix-sept ans, Raoul Eugène Lamourdedieu (1877-1953) entre à l’école des Beaux-Arts de Bordeaux et s’initie parallèlement à la sculpture sur bois. Poursuivant ses études à Paris sous Alexandre Falguière et Alexandre Charpentier, il participe en 1900 à l’élaboration de sculptures décoratives destinées à orner le Grand-Palais. Ses oeuvres font le tour de l’Europe et des monuments aux morts lui sont commandés après la Première Guerre mondiale (bas-reliefs à Soissons; Vienne-le-Château, etc.). Jusqu’en 1930, date à laquelle il devient professeur aux Beaux-Arts, R. Lamourdedieu présente ses œuvres à travers diverses expositions. Il participe au grand chantier du Palais de Tokyo, en 1937, pour lequel il réalise une figure de baigneuse en pierre. On lui doit aussi une fontaine pour les jardins du Petit-Palais ainsi que le fameux groupe sculpté La Force, représentant la lutte entre un homme et un taureau, visible à Fresne, et des médailles de Santos-Dumont et du président Poincaré.

L’œuvre de Lamourdedieu, d’abord influencée par Rodin, se rapproche par la suite du travail de Bourdelle et Maillol, dans la lignée de la tradition figurative. Il est aussi un partisan de la taille directe (tailler des figures dans le marbre sans modèle préalable). Avec les frères Martel, Saupique ou Pompon, Lamourdedieu fait partie du groupe de la Douce France, fondé par Emmanuel de Thubert, pour soutenir le retour à cette pratique artistique et artisanale qui prend le contre-pied du modelage et de l'enseignement académique de la sculpture.

Rubrique écrite par Franck MEYER,
chargé de mission à la Mission Histoire

Février 2011
Avril 2011

Ossuaire de la Haute-Chevauchée

Monument

du

Mois

Monument Avril 2011

Ossuaire de la
Haute-Chevauchée

 Butte
de Vauquois
Forêt d'Argonne
à Vauquois

Crédit Photo : © CRDP Reims

 

Lieux et visites

Le cimetière militaire de Spincourt
15/02/2019 Le cimetière militaire de Spincourt

Lieu

Lire la suite...
Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Le manège du quartier d’Anthouard
05/10/2018 Le manège du quartier d’Anthouard

Lieu

Lire la suite...