Focus

Image Affiche de propagande allemande

09/09/2013Affiche de propagande allemande

Objet du Mois - Septembre 2013 

Affiche de propagande allemande 

AFFICHE DE PROPAGANDE ALLEMANDECette affiche illustrée est une lithographie en couleur datant de 1917 et éditée en Allemagne. Elle représente un aviateur debout dans un baquet d’avion biplan. Il a le bras droit bandé et porte un bonnet d’aviateur et une vareuse en cuir. Sous son bras gauche nous pouvons distinguer la crosse d’une mitrailleuse de bord. Cette affiche de 57.5 cm de haut pour 44 cm de large est signée du peintre et dessinateur de guerre allemand Fritz ERLER. Elle délivre le message suivant : « Et vous ? Souscrivez à l’emprunt de guerre ».

L’affiche : une « arme » de propagande

Le principal objectif des nations impliquées dans la Première Guerre mondiale fut de trouver rapidement des ressources humaines et financières. Il s’agissait de deux besoins fondamentaux liés à l’aspect moderne de cette guerre et qui n’apparurent pas à la même période du conflit.

Au cours de la guerre, les états diffusèrent leurs messages politiques auprès des civils de l’arrière et des soldats par le biais de nombreuses techniques de communication, telles que des articles de presse, des cartes postales, des calendriers, des timbres postaux et des films de propagande.

Auparavant outil de communication pour les spectacles et la publicité commerciale, l’affiche fut utilisée à des fins de propagande par toutes les nations belligérantes, lors du conflit, afin de diffuser massivement et rapidement le message de la mobilisation générale. Celle-ci, collée notamment sur les panneaux d’affichage dans les villes et les villages, apparut comme étant un moyen de communication efficace. Pour les créer, des caricaturistes, dessinateurs et artistes furent appelés.

En Grande Bretagne, la nécessité de recruter des soldats fut à l’origine de la création du « Parliamentary Recruiting Commitee » qui passait commande à des anonymes puis, par la suite, aux artistes de la Royale Academy pour la réalisation des affiches de guerre.

A travers cette propagande, il s’agissait de mobiliser l’ensemble de la nation afin de maintenir l’élan patriotique.

Pendant la guerre, l’immense majorité des affiches illustrées était réalisée selon la technique de la lithographie car ce procédé, peu coûteux pour les grands formats, permettait de réaliser un grand nombre d’impressions pour une large diffusion.

La mobilisation des civils durant la Grande Guerre

La Grande Guerre fut la première guerre de masse, l’enjeu fut donc d’abord de rassembler le plus grand nombre d’hommes possible. En France et en Allemagne grâce à la conscription (enrôlement obligatoire des citoyens pour le service militaire) la mobilisation des hommes était simple. L’état français fit également appel aux colonies pour recruter des hommes afin de les enrôler dans l’armée française.

Au contraire, dans les campagnes de propagandes anglaises, les civils étaient intensément sollicités. C’est d’ailleurs au cours de ces campagnes qu’apparut un nouveau type d’affiche : l’affiche de style directif qui interpellait le spectateur en le pointant du doigt, en lui indiquant la route ou en lui tendant les mains. Cette nouveauté fut copiée et détournée dans les affiches américaines.

Affiche Oncle SamC’est par exemple le cas des affiches américaines représentant l’oncle Sam, bien que toutes les nations utilisèrent les figures symboliques ou les héros nationaux que sont Saint-Georges, Jeanne d’Arc…

Affiche américaine de recrutement pour l’armée représentant l’Oncle Sam

Dans un second temps, les affiches de propagande ont eu pour cible les civils incités à participer financièrement à l’effort de guerre. Les états en recherche de liquidités invitaient ces derniers à placer leurs économies dans les emprunts de guerre, afin de pouvoir pallier au coût matériel qu’engendre un tel conflit armé.

Affiche française 4ème emprunt nationalEffectivement, pour des raisons industrielles et financières (investissement dans les unités de production d’armement, besoin d’achat en grande quantité à l’étranger) il était devenu capital pour tous les états de collecter des sommes importantes. Dans ce but, la propagande prit la forme de campagnes massives telles que les « Emprunts de la Défense Nationale » français, les « Liberty Loan » (emprunts de la liberté) américains ou les « Kriegsanleihe » (emprunts de guerre) allemands.

Affiche française pour le 4ème emprunt national

Ces campagnes furent largement plus nombreuses en Allemagne qui souffrait du blocus maritime exercé par les Anglais. De ce fait, l’Allemagne dut recourir à la solidarité de ses civils davantage que les autres pays belligérants. Entre octobre 1914 et fin 1918, neuf emprunts successifs furent lancés.

Les affiches de mobilisation et de recrutement furent les premières à apparaitre en 1914 alors que les affiches d’appel à la souscription d’emprunt national n’apparurent qu’en 1915.

Une autre forme de propagande financière vit le jour pour les œuvres caritatives telles que la Croix Rouge. Celle-ci montrait la nécessité de faire face aux importants besoins financiers pour l’aide aux blessés. Ces affiches de propagande avaient un double rôle :

- Rassembler l’argent utile au fonctionnement de ces institutions (soins et réinsertion des blessés et démobilisés) ;
- Impliquer les civils, ceux de l’arrière, afin de maintenir la cohésion nationale.

Le rôle de l’arrière dans l’effort de guerre

Les états étaient conscients du rôle de l’arrière (le monde rural et ouvrier) dans l’économie de guerre pour l’approvisionnement des armées en campagne. Pour cette raison, de nombreuses affiches représentaient les travailleurs de l’arrière et valorisaient leur travail.

Enfin, dans les dernières années du conflit, le moral de la population déclinant, les gouvernements des états prenant part au conflit devaient s’assurer que l’opinion publique resterait favorable à celui-ci. Il fallait donc veiller au moral des soldats combattants au front ainsi qu’à celui des civils restés à l’arrière afin de maintenir l’effort de guerre et d’entretenir auprès de la population l’idée d’une victoire imminente. A cette fin, de nombreuses affiches étaient utilisées pour démontrer que l’ennemi était en train de s’affaiblir.

Par Julie CLETON

Cet objet est à découvrir dans le cadre de l’exposition « Les couleurs de l’argent »
(cliquez ici pour en savoir plus)
… Au Centre Mondial de la Paix des Libertés et des Droits de l'Homme
Place Monseigneur Ginisty
Palais Épiscopal
B.P. 183
55105 VERDUN Cedex
Tél. : 03 29 86 55 00
Fax : 03 29 86 15 14

Remerciements :

Centre Mondial de la Paix

Juillet/
Août 2013
 Octobre 2013

Crucifix de Neuvilly

Objet

du

Mois

Assiette parlante

Crucifix de 
Neuvilly-
en-Argonne 
 Assiette
"parlante"

Crédits photos : Lithographie allemande - © Collection Diors – Département de la Meuse
Affiche américaine - 
©  Droits réservés
Affiche française - © Collection Diors – Département de la Meuse

 

Ressources

Good bye Cleveland, Hello France
11/09/2017 Good bye Cleveland, Hello France

Film

Lire la suite...
La Légion Etrangère au combat 1914-1918
09/09/2017 La Légion Etrangère au combat 1914-1918

Livre

Lire la suite...
Milec, le soldat inconnu
17/08/2017 Milec, le soldat inconnu

Livre

Lire la suite...
Chemin de mémoire des troupes d’outre-mer
09/09/2016 Chemin de mémoire des troupes d’outre-mer

Chemin de mémoire

Lire la suite...