Focus

Image De Gaulle et Adenauer, ...

15/05/2013De Gaulle et Adenauer, une amitié franco-allemande

Film du Mois – Mai 2013 

De Gaulle et Adenauer, une amitié franco-allemande 

De Werner Biermann et Kristian Kähler 
Documentaire de 55 minutes réalisé en 2012 

De Gaulle et Adenauer, une amitié franco-allemande

La signature du traité de l’Elysée fête en cette année 2013 ses 50 ans. A cette occasion, l’écrivain et cinéaste allemand spécialisé dans les documentaires historiques Werner Biermann s’est associé au producteur Kristian Kähler pour réaliser un long-métrage sur l’amitié entre le Général Charles de Gaulle et le Chancelier Konrad Adenauer. Les images d’archives sont appuyées par des témoignages souvent inédits entrecoupés par des scènes de reconstitution. Comment le général de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer ont-ils mené à bien le projet de réconciliation de la France et de l'Allemagne, malgré de très nombreux obstacles et un héritage historique douloureux ?

Scène de reconstitution

Reconstitution du repas à "La Boisserie"

Le documentaire nous replonge au cœur de la rencontre historique des deux hommes en 1958 à Colombey-les-Deux-Eglises dans la maison familiale de De Gaulle : « La Boisserie ». Konrad Adenauer est attendu de pied ferme par le général qui a préparé dignement l’arrivée du chancelier et surveille sa montre. Les deux hommes étaient très différents mais ils s’estimaient beaucoup et sont même devenus amis. Pourtant, cette amitié n’était pas jouée d’avance. Comme le signale l’interprète officiel de Konrad Adenauer Hermann Kusterer : « En réalité, je n’aimais pas particulièrement le Général de Gaulle. Ce que j’avais vu du personnage public ne m’intéressait pas. ». Le chancelier était du même avis. Mais Kusterer ajoute ensuite : « Cette homme que n’appréciais absolument pas avant a soudain créé un lien entre nous ». L’image de Charles de Gaulle outre-Rhin était celle d’un homme inaccessible et froid. Mais dès les premiers échanges, le chancelier a complètement changé d’avis. Le chancelier en 1958 est « parti avec beaucoup d’appréhension, il (Adenauer) est revenu soulagé. Ce fut le début d’une véritable amitié. Il y avait entre eux une profonde affinité, et ils poursuivaient un objectif commun. »

Cinq ans plus tard, cette amitié authentique a conduit à la signature du traité de l’Elysée pour concrétiser leurs efforts communs de rapprochement entre leurs deux pays.

S’appuyant sur des portraits croisés des deux chefs d’état, les archives retracent leurs parcours politiques agrémentés d’interviews d’hommes proches du président et du chancelier. La signature en 1963 du traité de l’Elysée est comme la concrétisation effective de leur amitié. De Gaulle avait même déclaré à Adenauer en 1962 à Mourmelon lors d’un défilé militaire commun, qu’ils étaient désormais « unis comme les deux doigts de la main ». Ce rapprochement est le point de départ d’une réconciliation qui perdure aujourd’hui. Mitterand-Kohl, Chirac-Schröder ou encore Sarkozy-Merkel ont continué l’héritage initié par le couple De Gaulle-Adenauer.

Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Avril 2013 Juin 2013

Joyeux Noel 

Film

du

Mois

14-18, une guerre infinie

Joyeux Noël 14-18, une
guerre infinie 
De Christian CARION D'Isabelle
Masson-Loodts

Crédit Photo : © SWR

 

Ressources

Petit Futé Argonne 2020-2021
27/05/2021 Petit Futé Argonne 2020-2021

Guide de voyage

Lire la suite...
Romagne-sous-Montfaucon, Histoire et Mémoire
04/05/2021 Romagne-sous-Montfaucon, Histoire et Mémoire

Livre

Lire la suite...
La Grande Guerre sur tous les fronts
22/03/2021 La Grande Guerre sur tous les fronts

Livre

Lire la suite...
Actes colloque
19/11/2020 Actes colloque

Actes de colloque

Lire la suite...