Focus

Image DISCOURS DE JOSEPH SERVAS

02/11/2017DISCOURS DE JOSEPH SERVAS, MAIRE DE CHALONS-SUR-MARNE EN 1921

Le choix du soldat inconnu américain s’est réalisé en rendant hommage à tous ceux inhumés dans quatre cimetières : Bois Belleau (Aisne), Romagne-sous-Montfaucon (Meuse), Thiaucourt (Meurthe-et-Moselle) et Bony (Somme). 

Il doit être inhumé au Cimetière militaire national d’Arlington dans un tombeau construit pour l’accueillir. 

Le 24 octobre 1921, la cérémonie au cours de laquelle le soldat inconnu américain est choisi a lieu à Châlons-sur-Marne (aujourd’hui Châlons-en-Champagne). Châlons-sur-Marne, avec ses installations militaires et qui se caractérise par important nœud de communication, fut prépondérant pour le déploiement américain. 

Les corps sont exhumés des quatre cimetières américains. 

La plaque suivante est apposée sur le cercueil du soldat inconnu :

« An unknown American who gave his Life in the World War »

(« Un inconnu américain qui donna sa vie dans la Guerre mondiale »).

 

Au cours de la cérémonie, le Maire de Châlons-sur-Marne, Joseph Servas, s'adresse à la délégation américaine en ces mots :

« Si vous avez choisi Châlons-sur-Marne pour la désignation du Soldat inconnu américain qui doit symboliser la vaillance de votre grande nation, c'est sans doute parce que notre ville se trouve à peu près égale distance des nécropoles où dorment ceux des vôtres qui se sont sacrifiés pour la civilisation. Mais c'est qu'aussi, je veux le croire, sans se trouver sur la même ligne du feu, elle en était assez proche pour devenir un centre de défense et d'attaque, c'est ici que se sont élaborés les plans, c'est d'ici que sont partis les ordres qui devaient briser la suprême offensive allemande et marquer le début de la victoire finale. . . Il n'est pas un Français, grand ou petit, qui ne sache ce qu'il doit à la libre Amérique… Vos soldats, coude à coude, ont mêlé leur sang au sang des Français et leur courage enflammé à sa part dans la victoire commune…. Au nom de la ville de Chalons, je dépose respectueusement sur le cercueil du Soldat inconnu, cette modeste palme, offrande d'admiration et de reconnaissance à la Nation amie ».

 

Le Général Allen, membre de la délégation américaine, la parole :

« Au nom de mon gouvernement et plus particulièrement au nom de tous ceux qui, aux États-Unis ont été cruellement éprouvés pendant la Guerre mondiale par la perte d'êtres qui leur étaient chers, je veux vous exprimer ma plus profonde reconnaissance pour la tendre sollicitude et les attentions dont vous nous avez entouré, en cette circonstance… Mon gouvernement ne désirait qu'aucune cérémonie officielle ait lieu ici, mais connaissant l'âme française et sa sincère sympathie pour le soldat américain, je ne suis pas surpris de votre noble et émouvant témoignage à l'occasion du départ du champion de vos droits, de nos droits. La scène dont nous sommes actuellement les témoins confirme encore la conviction que nous avions que nos sentiments réciproques sur lesquelles les années ont imprimé leur sceau, sont plus forts que jamais et les liens, cimentés par la sanglante lutte qui s'est déroulée sur votre sol, seront éternels. Permettez que je vous exprime, à vous tous, de cette belle région de la Marne, assemblés ici, aujourd'hui, les remerciements les plus pieux et les plus chaleureux de la nation des États-Unis pour votre touchante démonstration à la mémoire de son fils tombé au champ d'honneur ».

 

 

Source : http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr

 

Ressources

L'agonie du Fort de Vaux
03/11/2017 L'agonie du Fort de Vaux

BD

Lire la suite...
Voilà les américains !
05/11/2017 Voilà les américains !

Film ECPAD

Lire la suite...
Un postier dans la Grande Guerre
10/11/2017 Un postier dans la Grande Guerre

Livre

Lire la suite...