Focus

Image Le 120e bataillon à Courcelles-sur-Aire

05/07/2017Le 120e bataillon de chasseurs à Courcelles-sur-Aire

A travers des carnets de campagne, on peut suivre les déplacements du 120e bataillon de chasseurs pendant la Grande Guerre et plus particulièrement lors de la bataille de Verdun.

Le 1er juin 1916 à 1h00 du matin. Le 120e bataillon de chasseurs quitte Eulmont en Meurthe-et-Moselle, et se dirige vers le Sud-Ouest : Nancy, Vandoeuvre, Neuves-Maisons, Pont-Saint-Vincent, Blainville-sur-Madon, Maizières, Viterne sont traversés.

Le 4 juin 1916. La situation se complique.

Le 6 juin 1916, le bataillon regagne Pont-Saint-Vincent pour prendre un train. Celui-ci file vers l'Ouest.

Cantonnement de Velaines, au nord de Ligny-en-Barrois pour les jours suivants.

Le 10 juin 1916 à 5h30. Le BCP commence sa lente progression vers le nord : Verdun. Vavincourt d'abord. Courcelles-sur-Aire, le lendemain, où sont organisés de nouveaux exercices de lancement de grenades, d'utilisation des fusils mitrailleurs et de pose de masque. Le général de brigade passe en revue les troupes, remet quelques décorations, avant le grand départ.

Le 13 juin 1916 à 6h du matin. Le bataillon quitte Courcelles-sur-Aire. Ils bivouaqueront dans le bois de Nixéville, sous une pluie battante et dorment dans la boue.

Le 14 juin 1916 à 06h30, le bataillon gagne la Citadelle de Verdun.

Tenir. Oui. La relève n'aura pas lieu avant le 4 juillet 1916. 21 jours à tenir dans ce cauchemar qui vit défiler la plupart des troupes françaises.

 

Source : Le 120 court, n°20, 5 juillet 1916, carnets de campagne

 

 

Ressources

La Marine nationale et la Première Guerre mo
19/01/2018 La Marine nationale et la Première Guerre mo

Revue

Lire la suite...
La marine et les marins
19/01/2018 La marine et les marins

Film

Lire la suite...
Lucien LACAZE - Ministre de la Marine
19/01/2018 Lucien LACAZE - Ministre de la Marine

Biographie

Lire la suite...
Une journée dans l'aérostation
19/01/2018 Une journée dans l'aérostation

Dessin

Lire la suite...