Focus

Image Verdun Opération Jugement

14/05/2013Verdun Opération Jugement

Livre du mois - Mai 2013 

Verdun Opération Jugement 

Verdun Opération JugementPaul Coelestin Ettighoffer, ancien combattant de l’armée impériale allemande est devenu un écrivain prolifique de romans de guerre dans les années 30. En 1936, il s’attèle à faire le récit de la célèbre bataille. L’ouvrage connaît une nouvelle édition en 1963 dans laquelle l’auteur ajoute un avant-propos et une conclusion insistant particulièrement sur le rôle que doit jouer la mémoire de la bataille de Verdun dans la réconciliation franco-allemande : « Verdun constitue la première impulsion vers cette politique de rémission et de fraternisation entre l’Allemagne et la France que devait matérialiser, quelques décennies plus tard, le traité d’amitié signé par le chancelier Konrad Adenauer et le général de Gaulle. » Ce fait découle directement de l’état d’esprit des combattants : « Mais la haine, ils ne la connaissent pas. Sur le champ de bataille lunaire de Verdun, face à la mort omniprésente, dans la terreur d’apocalypse qui pèse sur leur âme, aux uns comme aux autres, la haine mesquine n’a pas sa place ! » A l’image des autres livres d’Ettighoffer, la lecture de celui-ci, qui se veut pourtant un livre d’histoire, est d’une aisance exceptionnelle. Le lecteur est plongé dans les bureaux d’état-major des grands chefs français et allemands comme dans les tranchées boueuses occupées par les Landser et les Poilus.

L’insertion de dialogues, forcément reconstitués, permet d’expliquer le mécanisme de prise de décision et aussi d’exposer les sentiments : angoisse, joie, déception à tous les échelons de la hiérarchie militaire. On apprécie le talent de l’auteur pour les belles formules dont les pages sont parsemées : « 1225 culasses se referment. C’est comme le claquement de langue d’un monstre qui s’apprête à dévorer des hommes. Les longues volées ont un reflet mat sous les premiers rayons du jour nouveau. La rosée, congelée sur les boucliers, étincelle. Chaque homme attend à son poste. » Les quelques dernières pages de l’ouvrage sont consacrées à Verdun après la bataille et à l’évolution des mentalités. Ainsi on trouve une intéressante description, par l’un des participants, des rencontres de juillet 1936. Ettighoffer relate également son amertume et sa déception devant le chauvinisme confinant à la mauvaise fois des guides des deux forts dans les années 1950. Enfin, soulagement pour Ettighoffer, au cours des journées « réconciliation autour des tombes » de l’année 1963 l’hymne allemand est joué pour la première fois par une musique militaire française sur le champ de bataille de Verdun.

Notice bibliographique :

ETTIGHOFFER Paul Coelestin, Verdun Opération Jugement, Paris, Editions France-Empire, 1964, 255 p.

Par Jean-Bernard LAHAUSSE et Romain SERTELET

Avril 2013 Juin 2013

La Grande Guerre des musiciens 

Livre

du

Mois

Forêt et guerre

La Grande Guerre
des musiciens
 Forêt et guerre
Stéphane AUDOIN-
ROUZEAU
 Andrée CORVOL et
Jean-Paul 
AMAT

Crédit Photo : © Editions France-Empire

 

Ressources

Petit Futé Argonne 2020-2021
27/05/2021 Petit Futé Argonne 2020-2021

Guide de voyage

Lire la suite...
Romagne-sous-Montfaucon, Histoire et Mémoire
04/05/2021 Romagne-sous-Montfaucon, Histoire et Mémoire

Livre

Lire la suite...
La Grande Guerre sur tous les fronts
22/03/2021 La Grande Guerre sur tous les fronts

Livre

Lire la suite...
Actes colloque
19/11/2020 Actes colloque

Actes de colloque

Lire la suite...