Lieux et visites

Image Le monument de la Tranchée de la soif

14/09/2015Le monument de la Tranchée de la soif

Monument du mois – Septembre 2015 

Le monument de la Tranchée de la soif 

Non loin de la route menant à la commune d’Ailly-sur-Meuse, le monument commémoratif de la Tranchée de la Soif s’élève à l’emplacement de l’ancienne tranchée dont il reste encore des traces et dans laquelle les hommes de la 7e compagnie du 172ème régiment d’infanterie ont résisté aux assauts allemands. Il est dédié à tous les morts des 172e et 372e régiments d’infanterie tombés durant la prise du bois d’Ailly au cours de la Grande Guerre.

Monument de la tranchée de la soif

La Tranchée de la Soif

Dès octobre-novembre 1914, commence la guerre de tranchées. A partir du 25 novembre 1914, le général Dubail lance des opérations de reconquête partielle dans le Saillant de Saint-Mihiel. Le Bois d’Ailly au sud-est de Saint-Mihiel voit se répéter jusqu’en avril 1915, les attaques du 8ème corps qui viennent se briser sur les lignes que les soldats bavarois (Allemands) ont largement fortifiées de bétonnages, créneaux de tirs et postes de mitrailleuses.

Le 20 mai 1915, à 2h du matin, le 172ème RI s’élance à la conquête du Bois d’Ailly, la 7ème compagnie est en tête, suivie par la 5ème. La 7ème compagnie entraînée par le commandant d’André atteint très rapidement les premières lignes allemandes, elle bouscule les défenseurs et continue à progresser dans le dispositif ennemi. La riposte ne se fait pas attendre et un tir d’artillerie stoppe net l’avance de la 5ème compagnie qui se trouve clouée au sol, coupée de la 7ème compagnie qui continue sa progression.

Tranchée de la soifLe commandant d’André et ses hommes, emportés par leur élan, ne se rendent pas compte de la situation, franchissent plusieurs lignes de tranchées pour s’arrêter finalement dans la cinquième ligne allemande pratiquement vide de défenseurs…

Tranchée de la soif

Mais les Allemands découvrent rapidement les Français et les encerclent. Ces derniers organisent donc la résistance dans les tranchées de 4ème et 5ème lignes mais la 5ème ligne devient intenable et les Français sont obligés de l’abandonner pour se replier sur la 4ème ligne qui va devenir la « Tranchée de la Soif ». Le 20 mai, les Allemands essaient de parlementer avec eux et leur proposent de se rendre mais les hommes du commandant d’André décident de résister. Cependant, rapidement les conditions de vie dans la tranchée deviennent très difficiles, l’eau manque, les bidons sont vides depuis deux jours. Utilisant les grenades allemandes récupérées dans les tranchées, les Français résistent jusqu’à l’épuisement de leurs moyens et de leurs forces. Le 22 mai à 18h, une nouvelle attaque a raison de la résistance des Français et les 63 survivants de la 7ème compagnie du 172ème régiment d’infanterie sent faits prisonniers. Le commandant d’André sort le dernier de la tranchée après s’être écrié en direction de ses hommes : « Allez mes braves, vous avez poussé la résistance au-delà des limites de la souffrance humaine. N’oubliez pas la Tranchée de la Soif. ».

Le 172ème régiment d’infanterie

Composé en grande partie de Lyonnais, de Francs-Comtois et de Vosgiens, le 172ème RI faisait partie, à la mobilisation, de la défense de la place de Belfort. Le 28 août 1914, il sera envoyé dans la région de Saint-Mihiel pour renforcer le VIIIème corps. Son plus haut fait d’arme est celui du 20 mai 1915 à la Tranchée de la Soif.

Un monument en hommage aux 172ème et 372ème régiments d’infanterie

Le monument est situé sur l’ancienne tranchée de la quatrième ligne allemande de 1914. Il est dédié aux morts « glorieux » des 172ème et 372ème régiments d’infanterie, tombés pendant la guerre de 1914-1918.

Il se compose de deux ailes ouvertes encadrant une croix. Une plaque en bronze placée au centre du monument retranscrit une citation de Raymond Poincaré : « Ici une poignée de braves résista encerclée pendant 3 jours aux assauts de la garde allemande. Extraordinaire épopée d’un bataillon du 172ème ».

Monument de la tranchée de la soif

Détail du monument

Ce monument est à découvrir…
…au Bois d’Ailly (Ailly-sur-Meuse)

Août 2015 Octobre 2015

Croix Le Franc

Monument

du

Mois

Monument du fort du Camp des Romains

Sépulture de
François Le Franc
 Monument aux
défenseurs du
fort du Camp des
Romains
Verdun Saillant de
Saint-Mihiel

Crédit Photo : © Mission Histoire – CD55

 

Lieux et visites

Le cimetière militaire de Spincourt
15/02/2019 Le cimetière militaire de Spincourt

Lieu

Lire la suite...
Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Le manège du quartier d’Anthouard
05/10/2018 Le manège du quartier d’Anthouard

Lieu

Lire la suite...