Lieux et visites

Image Le Point X

14/04/2015Le Point X

Lieu du Mois - Avril 2015 

Le Point X 

Situé au Sud-est de Verdun, en bordure des Hauts-de-Meuse, le point X de la Crête des Eparges est l’un des observatoires les plus avancés dans la plaine de la Woëvre.

La bataille des Eparges

Au cours de la Grande Guerre, la Crête des Eparges est le théâtre de violents combats. Depuis le 21 septembre 1914, les Allemands y ont développé une forte organisation de blockhaus et de réseaux de tranchées.

La tâche de la reconquête, fixée au 17 février 1915, échoit à la 12e division d'infanterie du 106ème RI, unité dans laquelle sert l'écrivain Maurice Genevoix. Engagé aux Eparges de février à avril 1915, c'est au cours de ces combats qu'il sera grièvement blessé. Le même jour (24 avril 1915), Ernst Jünger reçoit, non loin de là, sa première blessure.

Le point X

Le point X pendant la Première Guerre mondiale 

L'opération du 17 février permet de récupérer la partie ouest de la Crête (le point C). La reconquête française est cependant incomplète et peu exploitable car seule la partie Est donne des vues sur la Woëvre : c'est le point X. L'offensive générale reprend le 18 mars, puis le 27, mais les avancées sont modestes.

L’échec français au point X

Au même moment que l’échec de l'offensive de Woëvre en avril 1915, de nouveaux assauts français tentent de progresser aux Eparges, à partir du 5 avril. Sans pouvoir l'emporter au point X, le centre de la crête est cependant tenu par les Français, malgré le feu des lance-mines allemands. Le commandant en chef Joffre met un terme aux attaques massives, constatant que les gains restent véritablement trop limités.

A partir de la mi-avril 1915, le général Herr ordonne de déloger les Allemands du point X par des charges explosives souterraines, c’est le début de la guerre des mines. Tour à tour, chacun des deux camps prend alors provisoirement l'ascendant sur l'autre. La guerre des mines se prolonge jusqu'en septembre 1917 avant de décliner.

Sur une longueur de seulement 800 mètres, ces mines creusent de spectaculaires cratères dont 18 sont toujours visibles. Les Français ont perdu 50 000 hommes dont 10 000 tués ou disparus ; les pertes allemandes sont comparables.

Chaque année, la traditionnelle cérémonie du lundi de Pentecôte au point X est organisée par le monde ocmbattant, en mémoire de cette bataille meurtrière.

Vue aérienne du point X

Vue aérienne du point X

Mars 2015 Mai 2015

Ravin du Génie 

Lieu

du

Mois

Martinique Etain

Ravin du Génie 

Place de la Martinique

Argonne Arrière-front allemand

Crédit Photo : Le point X pendant la Première Guerre mondiale - © AD 55
Vue aérienne du point X - © Jean-Luc Kaluzko

 

Lieux et visites

Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Ouvrage du Hackenberg
25/07/2019 Ouvrage du Hackenberg

Ligne Maginot

Lire la suite...
Le cimetière militaire de Spincourt
15/02/2019 Le cimetière militaire de Spincourt

Lieu

Lire la suite...
Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...