Lieux et visites

Image Les tombes musulmanes des nécropoles

01/10/2011Lieu du Mois - Octobre 2011 - Les tombes musulmanes des nécropoles militaires

Lieu du Mois - Octobre 2011 

Les tombes musulmanes des nécropoles militaires 

Histoire de tombes musulmanes des nécropoles militaires 

Les règles à suivre pour l’inhumation des soldats musulmans sont définies par une circulaire signée par Alexandre Millerand, le 3 décembre 1914. Une longue liste d’obligations est prescrite. Les derniers instants d’un musulman doivent être accompagnés par un de ses coreligionnaires qui prononce le « chehada » (profession de foi musulmane) ; le corps doit être lavé à l’eau chaude puis placé dans un linceul de cotonnade blanche. L’emploi des cercueils est interdit. La stèle doit être enfin orientée en direction de la Mecque et ornementée d’une inscription du Coran ainsi que du Croissant et de l’Etoile.

Kouba

Monument à la mémoire des combattants musulmans « morts pour la France » pendant la Grande Guerre

Bien rares furent sans doute les combattants musulmans inhumés selon ces instructions. La guerre des tranchées ne présente pas les conditions favorables à leur mise en œuvre. Les deux dernières prescriptions, l’orientation et l’ornementation de la stèle se sont cependant imposées dans les faits lors de la création des cimetières nationaux à partir de 1920. Dans les grandes nécropoles nationales, la présence des stèles musulmanes rompt l’ordonnancement des stèles cruciformes.

Quelques exemples de nécropoles dans lesquelles les tombes musulmanes sont particulièrement nombreuses :

Nécropoles

Guerre

Nombre de tombes

Stèles musulmanes

Condé Folie
(Somme)

1940

3 310

829

Rougemont
(Doubs)

1944

2 177

1 251

Sigolsheim
(Haut-Rhin)

1944

1 589

792

Douaumont
(Meuse)

1914 - 1918

16 117

592

La Ferme de Suippes
(Marne)

1914 - 1918

1939 - 1945

9 256

1 959

Venafro
(Italie)

1944

4 578

3 130

Montemario
(Italie)

1944

1 709

1 142

La circulaire du 3 septembre 1914 s’inscrit dans un contexte historique précis. Forts de leur alliance avec l’empire ottoman, les allemands cherchent en effet à ébranler le loyalisme des prisonniers d’origine musulmane afin de les réincorporer dans leurs propres troupes. Les directives concernant l’inhumation de ces combattants sont donc destinées à contrer la propagande pro-allemande. Les combattants juifs attendront quant à eux encore plus d’un an la publication d’une circulaire définissant le cadre de l’inhumation conforme à la loi juive (10 décembre 1915), quant aux combattants animistes leurs tombes ne bénéficieront d’aucune spécificité. De ce fait, dans certaines nécropoles, la notion de tombes musulmanes est particulièrement floue.

Rubrique écrite par Serge BARCELLINI,
Directeur de la Mission Histoire

Septembre 2011 Novembre 2011

Pont Pershing

Lieu

du

Mois

Citadelle souterraine - Lieu du choix

Pershing
Memorial Bridge
 Citadelle
souterraine -
Lieu du choix
Arrière-front
allemand
 Verdun

Crédit Photo : Kouba - © Mission Histoire
Tombes musulmanes à Douaumont - © www.flickr.com / belgobreizh

 

Lieux et visites

Willkommen in Fort Douaumont
21/03/2013 Willkommen in Fort Douaumont

Dauer des Besuches : etwa 45 Minuten.

Lire la suite...
Welcome to Fort Douaumont
21/01/2020 Welcome to Fort Douaumont

Duration : 45 minutes.

Lire la suite...
Welcome to Fort Vaux
21/01/2020 Welcome to Fort Vaux

Visite

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
21/01/2020 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture

Lire la suite...