Lieux et visites

Image Monument du fort du Camp des Romains

08/10/2015Monument aux défenseurs du fort du Camp des Romains

Monument du mois – Octobre 2015 

Monument aux défenseurs du fort du Camp des Romains 

Le fort du Camp des Romains durant la Grande Guerre

Construit sur l'emplacement d'une position fortifiée romaine, entre 1875 et 1878, en hauteur de Saint-Mihiel sur la rive droite de la Meuse à 380 mètres d'altitude, le fort du Camp des Romains possède la plus importante position du rideau défensif des Hauts-de-Meuse de la ligne Verdun-Toul. De plan trapézoïdal, ses fossés sont défendus par des caponnières. Le centre du fort est occupé par des casernements à étages. Les plateformes d'artilleries et les casemates sont disposées en périphérie.

Assaut du fort du Camp des Romains

Assaut du fort du Camp des Romains

A la veille de la Grande Guerre, cet ouvrage peu modernisé doit soutenir les troupes en campagne. Commandé par le lieutenant-colonel Grignot, il est attaqué par les troupes allemandes du général von Gebsattel, dès le 23 septembre 1914.

Après deux jours de combats acharnés, le fort tombe aux mains ennemies. La reddition de la garnison du fort entrainera la formation du saillant de Saint-Mihiel. Il est aussitôt investi et renforcé par les allemands qui s'y installent. Il ne sera repris que lors de l'offensive américaine de septembre 1918 sur le saillant de Saint-Mihiel.

Le monument aux défenseurs du fort du Camp des Romains

En bordure de la D 964, après Saint-Mihiel en direction de Commercy, se trouve la stèle du 166e régiment d’infanterie et du 5e régiment d’artillerie dont des éléments ont défendu le fort du Camp des Romains en subissant les 23, 24 et 25 septembre 1914 les bombardements et quatre heures d’assaut par 2 500 hommes de la 6e division bavaroise. Placée initialement à l’entrée du fort, elle a été déplacée à la sortie de Saint-Mihiel en direction de Commercy par le Souvenir Français en 2001. Elle porte l’épitaphe suivant :

« Ici résistèrent glorieusement les 23, 24 et 25 septembre 1914 trois sections de la 13e Cie du 166è R.I. et une batterie du 5e R.A.P. aux violents bombardements et aux assauts de la 6e Division Bavaroise. Elles furent écrasées sous le nombre des assaillants. »

Monument aux défenseurs du Camp des Romains

Monument aux défenseurs du Camp des Romains

Depuis l’inauguration de la première borne à Château-Thierry (France) le 10 novembre 1921, des bornes en granit rose, conçues et réalisées par le sculpteur Moreau-Vauthier grâce à une souscription lancée par le Touring Club de France, matérialisent la ligne de front de juillet 1918 de la mer du Nord à la frontière suisse. L’une de ces bornes se trouve sur l’aire routière de la pointe du Saillant de Saint-Mihiel.

Aire du Saillant de Saint-Mihiel

Aire du Saillant de Saint-Mihiel

Septembre 2015 Novembre 2015

Monument de la tranchée de la soif 

Monument

du

Mois

Monument AFN

Monument de
la tranchée de
la soif
 Mémorial aux
MPF en AFN
Saillant de
Saint-Mihiel
 Saillant de
Saint-Mihiel

Crédits Photos : Assaut du fort du Camp des Romains - © Collection privée
Monument aux défenseurs du Camp des Romains - © MemorialGenWeb
Aire du Saillant de Saint-Mihiel - Panoramio - © Cyril Auboin

 

Lieux et visites

Le cimetière militaire de Spincourt
15/02/2019 Le cimetière militaire de Spincourt

Lieu

Lire la suite...
Stèle à la mémoire d’Henry Gunther
16/10/2018 Stèle à la mémoire d’Henry Gunther

Dernier Américain tué pendant la Première Guerre mondiale.

Lire la suite...
Les Forts de Douaumont et de Vaux
02/02/2015 Les Forts de Douaumont et de Vaux

Tarifs et horaires d'ouverture.

Lire la suite...
Le manège du quartier d’Anthouard
05/10/2018 Le manège du quartier d’Anthouard

Lieu

Lire la suite...