Le temps de l’histoire

Image Site de mémoire des écrivains combattants

03/05/2011PRESENTATION DU SITE DE MEMOIRE DES ECRIVAINS COMBATTANTS

Projet n°18

La création du site de Mémoire des écrivains combattants figure parmi les grands projets qui charpentent le programme du Temps de l’Histoire. Ce site, sans équivalent, se structure sur deux pôles historiques :

- le secteur du village de Saint-Rémy-la Calonne ;
- la Crête des Eparges.

Cet espace, à cheval sur la plaine de la Woëvre et les Hauts de Meuse, entre Metz, Verdun et Saint-Mihiel, fut un haut-lieu des combats de la Grande Guerre.

Hasard des affectations et des mouvements de régiments, un nombre exceptionnel d’écrivains et de jeunes intellectuels se trouvèrent engagés, parfois dans la même période, dans ces quelques kilomètres carrés de front. Des écrivains de premier plan, grands témoins de la guerre tels que Maurice Genevoix, Ernst Jünger, Jean Giono ; des écrivains déjà célèbres en 1914, morts au combat : Alain-Fournier et Louis Pergaud ; des intellectuels et de jeunes hommes politiques en devenir : l’ethnologue Robert Hertz, les députés Abel Ferry et Frédéric Chevillon, tous hommes éclairés.

Cette singularité devait être valorisée à travers deux types d’initiatives : l’animation culturelle et la restructuration des sites historiques.

L’animation culturelle prendra place au cœur du village de Saint-Rémy-la-Calonne, où repose Alain-Fournier, non loin de la fosse où il fut découvert, au milieu de ses hommes, dans les années 1990. Un jardin littéraire accueillera une exposition permanente sur les écrivains combattants, à proximité d’un point d’accueil touristique implanté dans l’ancien lavoir. Chaque année, en mai, le village accueillera un important festival du livre d’histoire, également ouvert sur diverses formes d’expression : « le Printemps du Grand Meaulnes ».

L’histoire des combats des Eparges se lit de manière saisissante sur le terrain. La crête des Eparges est en effet l’un des hauts-lieux 14-18 les mieux conservés au monde. Cratères gigantesques de mine, boyaux de communication, tranchées de tirs, abris bétonnés, trous d’obus par milliers.... Il s’agit de faire resurgir les vestiges de ce « terrain-témoin », par un aménagement paysager adapté, pour que les récits de Jünger et surtout ceux de Genevoix résonnent avec une authenticité accrue. Une signalétique sobre et un dispositif d’audioguidage accompagneront, notamment dans le cadre des « Classes Genevoix », une visite où l’histoire s’appréhende autrement, entre paysages de guerre et littérature.

Télécharger le cahier des charges

Crédit Photo : © www.14-18enlorraine.com

 

Projets en cours

LE SAILLANT DE SAINT-MIHIEL
17/09/2018 LE SAILLANT DE SAINT-MIHIEL

Exposition

Lire la suite...
Réouverture du musée de Souilly
22/04/2016 Réouverture du musée de Souilly

Musée

Lire la suite...
Manifestations 2019 : Save the dates !
15/02/2019 Manifestations 2019 : Save the dates !

Manifestations

Lire la suite...
Exposition des peintres de l'Armée
07/11/2018 Exposition des peintres de l'Armée

Exposition de peintures

Lire la suite...